J'y suis......

Publié le par Antoine PRETIN

Jeudi 17 Août, J’y suis……

 

Départ le matin 7h30 de Digoin en direction de la gare du Creusot où j’ai pris un TGV qui m’a amené gare de Lyon à Paris. Ma cousine m’a sympathiquement accompagné à l’aéroport Roissy Charles de Gaulle pour prendre l’avion direction Helsinki . Ensuite j’ai repris un autre avion en direction de Tampere, ville où je passerai ces 6 prochains mois.

Le voyage s’est déroulé sans encombre et dés mon arrivée, mon tuteur m’attendait à la sortie du tout petit aéroport de Tampere. Nous étions trois à être attendus à cette heure, dont mon collègue d’école : Brice.

Première impression, mon tuteur, Sanna est loin d’avoir des gènes de Marcus Gronholm, la conduite n’est pas son fort mais cependant la langue anglaise ne la dérange pas, et donc la galère commence….

Difficile de suivre les explications de quelqu’un parlant un anglais bien courant, très bas, dans une voiture où je suis situé derrière. Cependant j’ai pu comprendre le principal, elle nous a montré le lieu de notre université et les différents magasins dont nous aurions besoin. Après 15 mn de transport entre l’aéroport et notre résidence, nous avons enfin découvert notre appartement.

Surprise :

Petite résidence sympathique, sans grosse animation pour le moment, Sanna me donne m’a clef et m’accompagne dans ce qui sera pendant 6 mois mon lieu de vie. Etant en collocation ave deux autres personnes, je m’attends à trouver quelqu’un dans l’appartement…… Personne, l’appartement est vide, cependant je trouve un papier où un de mes colocataires écrit qu’il est parti pour l’été avec quelques éléments de cuisine mais qu’il reviendra prochainement. Donc étant donné l’heure (21h30), je m’apprête à passer ma première nuit en Finlande dans un appartement vide.

Descriptif de l’appartement : 70 m² au total, ma chambre doit faire 13 m², elle est composée d’un bureau, une étagère, une armoire et un lit. Tout est blanc, mur, meuble, ils doivent essayer de garder un maximum de luminosité.

Pour le reste de l’appartement, c’est assez sobre, la cuisine fait cuisine de vacances, avec tout un bloc encastré et tout le matériel pour cuisiner, four, gazinière, congélateur, grand réfrigérateur. La salle de bain est un peu spécial et ressemble aux salles de bain d’hôpitaux avec une douche sans bac, c’est seulement un plan incliné qui permet à l’eau de s’évacuer. Chose intéressante, il y a une machine à laver, petite mais présente.

Après avoir fait le tour de mon loft Finlandais, je rejoints Brice dans son logement pour voir dans quelle situation il est tombé. Son appartement ressemble au mien sauf que lui n’est pas tout seul. Un de ces colocataires est présent et c’est un Pakistanais qui réside dans l’appartement depuis deux ans. Ayant besoin d’informations sur la résidence, il nous a fait un petit descriptif mais cependant, je n’ais pu comprendre que certains de ces propos, étant donné qu’il parlait anglais très facilement et avec un accent Anglo-pakistanais à en perdre son latin. Par la suite, il nous a gentiment offert notre premier repas Finlandais, frites, et nous a fait comprendre que la nourriture Finlandaise est très spéciale.

Après deux heures passées chez Brice, je suis rentré dormir, épuisé de fatigue d’avoir essayé de suivre la discussion entre Brice et le Pakistanais. Le temps de ranger quelques affaires et de prendre mon duvet pour dormir, j’attaquais rapidement mon sommeil.

Information 1 : Dès notre arrivée à Helsinki, 3 jeunes s’assoient à coté de nous, je me rends vite compte que c’est des français : « Vous êtes français ? » « Erasmus »….. Comble, le gas avec qui je parle est de Paray le Monial, à 10 km de chez moi et vient comme moi étudier à Tampere, Ah, la Saône et Loire est bien le centre du monde….

Information 2 : Repas Finlandais dans l’avion : une barquette chaude, composé de pomme de terre en dés, et d’un genre de steak rose, couleur betterave mais qui n’a pas franchement de goût, on ne sait toujours pas ce que l’on a mangé, merci quand même Finnair. Pour le dessert, je garde les deux petits gâteaux pour plus tard. 1 heure après, j’ouvre les sachets de gâteaux, euh, c’était du pain très spécial, tampis. Information 3 : Le personnel de l’aéroport d’Helsinki se déplace en trottinette, étrange mais rapide.

La suite bientôt, car j'ai internet que depuis mardi 3h du matin.

N'hésitez pas à me laisser des commentaires, ça fait toujours plaisir...Bye

Publié dans Finlande

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
J
COUCOU ANTOINE ALORS JE VOIS QUE POUR L'INSTANT TOUT SE PASSE BIEN. TRAVAILLE BIEN APPRENDS BIEN L'ANGLAIS AVEC LES FINLANDAISES CA IRA NICKEL!!! GROS BISOUS JUJU ELIANE ET MILOU!!!!
Répondre
T
Salut à toi le Finlandais! Sympa ton petit article j'ai hate de lire la suite de tes aventures!!! Sinon j'espere que tu vas bien t'adapter à la vie la-bas et à la bouffe... T'as pu quand même aller au rallye j'espere?<br /> Je te dis à la prochaine et amuses toi bien, tchao<br /> Thomas.
Répondre